Leap Motion : manifeste pour des expériences VR immersives

26 janvier 2016   by Z Team
Back
Le Leap Motion (leapmotion.com) est une technologie qui capte les mouvements. Sa première apparition en 2013 avait été suivie d’un accueil plutôt enthousiaste, malgré un manque d’optimisation relevé par de nombreux testeurs. Le capteur était en effet très sensible et la prise en main s’avérait plutôt compliquée, tout en n’étant pas au top sur beaucoup d’applications dédiées. De nouvelles versions sont venues améliorer certains points de l’interaction sur le device.



Mais pourquoi vous parler de cette technologie sortie en 2013 ? Deux lettres : VR.

Tout l’intérêt de la réalité virtuelle est d’offrir une expérience immersive. Et pour aller au bout de cette immersion, l’utilisation d’une souris ou d’une manette ne semble pas être la solution idéale. Avec la VR (et donc le WebVR), on se pose constamment la question suivante : comment l’utilisateur va t-il interagir avec l’environnement ? Souvent, pour ne pas avoir recours à un quelconque contrôle ‘’physique’’, les développeurs d’un jeu ou d’une expérience VR vont se tourner vers le contrôle visuel. Cela peut être une bonne idée... Ou pas. Car cette interaction est peu naturelle et très rapidement fatigante.


VR & Interaction


C’est là que le Leap Motion entre en jeu !  L’interface volontairement épurée d’une expérience VR est ainsi complétée par des commandes immersives et très intuitives : nos propres mains ! Modélisées à l’écran, leurs moindres mouvements sont enregistrés et calculés par le device. La présence de ces mains sur l’interface VR permet de rendre l’expérience plus réelle et précise. Plus naturelle.

Le Leap Motion ouvre de nouvelles possibilités pour la réalité virtuelle. Le boîtier peut se clipper sur n’importe quel casque VR. Cela lui permet de capter les mouvements des mains et de les modéliser sur les écrans du casque. Cette technologie est aujourd’hui assez abordable, entre 60 et 80 euros. Avec les années, elle devient aussi de plus en plus performante, et de moins en moins compliquée à prendre en main.

Voici un exemple d’expérience VR, augmentée par l’utilisation du Leap Motion et d’autres devices associés, comme le gamepad de la XBOX 360 et un clavier d’ordinateur.


Ce projet plonge l’utilisateur à l’intérieur d’un cockpit de vaisseau spatial et teste les différentes interactions et combinaisons possibles pour une expérience VR immersive réussie. Vous pouvez retrouver une plus longue description sur la page du projet.




Le concours Leap Motion 3D Jam

Pour motiver la création d’expériences en Leap Motion et VR, le projet Leap Motion 3D Jam  a débuté le 28 septembre dernier. Cet événement en ligne a donné 6 semaines à des développeurs pour réaliser le meilleur projet de réalité virtuelle sur desktop, mobile, etc. La compétition consiste en deux sous compétitions distinctes : la compétition AR/VR couvre toutes les expériences crées sur les casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift, tandis que la compétition Open couvre tous les autres supports.

Cet événement permet de faire réfléchir des équipes techniques autour de la technologie du Leap Motion alliée à la VR.

(Edition du 02.02.16 : les gagnants ont été annoncés)

Une petite sélection de quelques projets qui ont retenu notre attention :

Lyra VR

Cette expérience vous invite à créer votre univers musical à l’aide de vos mains. L’utilisation de la VR ajoute une immersion totale dans le processus de création.


VRez

Ce projet rend hommage au jeu vidéo REZ sorti en 2001 sur Dreamcast et PS2. Le but est de détruire les ennemis et de sauter les obstacles grâce à des gestes de la main.


HoloData


On vous parlait de l’intérêt d’allier Datavisualisation et WebGL (notamment dans notre article La Datavisualisation se met au WebGL ). Les créateurs de cette expérience vont encore plus loin et proposent à l’utilisateur de découvrir un monde de données accessible en VR et Leap Motion.



Le Leap Motion, allié prédestiné de la VR ?

Le Leap Motion semble bien parti pour devenir un device complémentaire privilégié des expériences VR. Cependant, il faudra très rapidement améliorer l’interaction entre le Leap Motion et le casque de réalité virtuelle pour une immersion totale et surtout aisée. L’intérêt, c'est d’avoir une prise en main intuitive et fluide afin de séduire un maximum d’utilisateurs. Convaincre que l’utilisation d’une souris ou d’un clavier devient superflue dans ce type d’expérience.

On peut très clairement imaginer, dans un futur proche, l’alliance systématique du Leap Motion et de la VR afin de proposer des expériences moins restrictives et plus immersives. Avec un tel système, finis les jeux VR contemplatifs, place à de vraies interactions ! La démocratisation prochaine des casques VR (notamment ceux compatibles pour nos smartphones) annonce une véritable ère interactive et immersive sur le web. 
logo ultranoir
logo ultranoir