Une introduction à PlayCanvas

30 novembre 2015   by Z Team
Back
L'équipe de PlayCanvas nous parle de leur éditeur. Retrouvez une courte description de ce dernier dans l'article 'Comment créer des expériences en WebGL'.



Pouvez-vous expliquer ce qu’est PlayCanvas en une phrase?

PlayCanvas est l’outil le plus simple à utiliser pour la création de contenu 3D web et interactif.


Qu’est-ce que vous pensez du WebGL ? Qu’apporte t-il à l’expérience utilisateur ?


Le WebGL est incroyable ! La fonctionnalité la plus intéressante du WebGL est de rendre accessible la puissance du processeur graphique de votre ordinateur, tablette ou smartphone à votre navigateur. Cela signifie que n’importe quel contenu interactif sur le web devient rapide, fluide et préserve votre batterie. Vous pouvez aussi afficher des graphismes 3D de très haute qualité dans votre navigateur.



"Nous avons réalisé que nous pouvions (...) créer un environnement de production incroyable pour la création de jeux et d’autres contenus en 3D"


Comment est venue l’idée de PlayCanvas ?

PlayCanvas est venu d’un parfait mélange d’avancées technologiques. En 2011, le WebGL pointait tout juste le bout de son nez et les services de cloud devenaient de plus en plus populaires. Nous avons réalisé que nous pouvions combiner les deux et créer un environnement de production incroyable pour la création de jeux et d’autres contenus en 3D. Nous avons donc commencé à construire PlayCanvas.


Quel est le principal objectif de PlayCanvas ? Comment ça marche ?

PlayCanvas est conçu pour permettre aux développeurs, artistes et designers de créer, construire et publier du contenu 3D interactif. Il y a deux éléments importants. D’abord, le moteur PlayCanvas qui est une librairie javascript gratuite, open-source et qui s’occupe de tout le rendu. A lui seul, c’est une super façon de construire des applications 3D. Mais la vraie puissance vient de PlayCanvas Editor (http://playcanvas.com). L’éditeur permet aux développeurs de collaborer ensemble afin de créer des jeux et des scènes. Cela veut dire que vous pouvez créer une scène en quelques minutes. Il faut juste faire glisser des modèles 3D, mettre en place la lumière, l’animation, la physique 3D, ajouter un bout de code Javascript personnalisé, et cliquer sur « Launch ». Nous offrons ce pouvoir aux développeurs qui n’ont pas eu l’occasion de travailler sur de la 3D auparavant, notamment en implémentant toutes les choses compliquées comme les maths et l’éclairage et la physique complexes. Maintenant, ils peuvent écrire du JavaScript et travailler avec des artistes et des designers afin de créer des choses incroyables.



Quelle est la cible privilégiée ?


Notre cible privilégiée est composée de développeurs de jeux, d’agences digitales et de publicitaires. Nous avons commencé comme un moteur de jeux, mais nous avons rapidement réalisé qu’il n’y avait pas seulement les développeurs de jeux qui voulaient créer du contenu interactif pour le web. Maintenant, nous sommes autant populaires auprès des studios digitaux et des agences que des développeurs de jeux.


Combien d’utilisateurs avez-vous ?


Plus de 55 000 personnes se sont enregistrées sur PlayCanvas.


Est-ce que vous pensez que les utilisateurs veulent voir plus de contenus 3D sur le web ?


Absolument. Les gens adorent se divertir et les graphismes 3D sont juste un moyen de plus pour cela. Nous avons eu un énorme succès avec TANX qui est un jeu multi joueurs et qui est supporté sur les navigateurs mobiles. Vous pouvez même le faire marcher sur Twitter ou Facebook depuis votre smartphone. La 3D sur le web est un super moyen de partager des choses amusantes et ludiques avec d’autres personnes. Et tout ça sans avoir à utiliser d’app store !



"Pour que la VR change le monde, il faut qu’elle soit accessible à tous."


Qu’est-ce que vous pensez de la VR ? Est-ce que ça va un jour devenir une norme ?

Ce serait vraiment dommage que la VR arrive et que son succès soit entravé par des consoles et des casques très chers. Pour que la VR change le monde, il faut qu’elle soit accessible à tous. Et je pense qu’une des meilleures manières de l’être, c’est d’être délivrée sur le web. Nous avons soutenu le standard WebVR depuis que nous en avons parlé avec Mozilla et ajouter une structure WebVR à l’application PlayCanvas est aussi facile que de la faire glisser dans un script.


Est-ce qu’il y a une nouvelle technologie qui vous intéresse particulièrement ?

Nous sommes plutôt contents de Physically Based Rendering. C’est une technique graphique utilisée par PlayCanvas qui vous permet de générer des visuels incroyablement réalistes, comme notre demo BMW. Physically Based Rendering est utilisée par des moteurs de jeux AAA comme Unity 5 et Unreal 4, et nous sommes vraiment heureux d’avoir réussi à gérer le flux de travail sur PlayCanvas de façon à ce que vous n’ayez plus besoin de créer des consoles de jeu pour voir des graphismes en temps réel qui semblent réels !




"PlayCanvas évolue constamment."

Sur quoi vous travaillez en ce moment ?


Nous mettons l’environnement à jour toutes les semaines (parfois tous les jours) et toutes ces nouvelles fonctionnalités rendent de plus en plus facile la création de contenu 3D interactif sur le web. Avec des effets d’animation de particules ou de meilleurs outils de gestion, PlayCanvas évolue constamment et, de ce fait, les utilisateurs construisent de plus en plus de super contenus.


Quelles sont les prochaines étapes pour PlayCanvas ?


Nous supportons à fond tous les partenaires qui sont en train de créer des choses incroyables avec PlayCanvas. Nous avons vu du contenu issu de PlayCanvas sur scène au WWDC, sur le grand écran au Piccadilly Circus de Londres et l’énorme festival des Lions à Cannes. Tout le monde, du petit développeur indépendant à la multi nationale, utilise PlayCanvas pour réaliser du contenu web et nous attendons de voir avec impatience ce que les utilisateurs continueront de créer dans le futur.


Merci d'avoir partagé tout cela avec nous !


logo ultranoir
logo ultranoir