Anrick : entretien avec un VR storyteller

24 août 2015   by Z Team
Back
Comment tu te définirais ?

Je suis avant tout un Interactive Director - commercial -. Je travaille donc sur des projets qui ont de près ou de loin à voir avec l’interaction dans une histoire, ainsi que le fait d’en être le spectateur.


Qu’est-ce qui t'a amené dans le digital ?

Je me suis mis à coder quand j’avais 12 ans, en expérimentant avec Basic. Je codais sur un petit ordinateur portable que mon père avait, ainsi que sur mon Dragon 32 un peu plus tard. Mais je n’ai jamais considéré cette activité comme ma profession.

Bien plus tard, lorsque je travaillais en tant que Chef de projet Animation, vers 2005, je me suis senti très attiré par le milieu de l’art et notamment du code qui faisait ses balbutiements en ligne. Il y avait tellement de gens qui produisaient des oeuvres extraordinaires en utilisant le navigateur comme toile de fond. C’était en quelque sorte les signes annonciateurs d’une communauté coopérative et open-source, et les gens étaient contents de s’entraider. Je me suis donc mis à apprendre Actionscript, et à partir de là, j’ai rejoint Unit9 pour commencer à appliquer mon expérience, dans l’animation et les effets visuels, à un contexte de produits commerciaux à base de code. J’ai toujours considéré ça comme une évolution naturelle, tout en ayant une courbe d’apprentissage constante.


Est-ce que tu te considères comme un artiste ?

Je suis un Artiste, je suis un Cinéaste, et je suis un Chef de Projet. Cela dépend simplement du projet sur lequel je travaille. Et en termes de procédés, il n’y a pas tellement de différence. J’applique ma méthode de la même façon, sur tous ces différents types de projets. Alors peut être que ce qui fait la différence entre ces trois genres, c’est la façon ou le contexte dans lequel le résultat final est présenté ? Comme par exemple une galerie d’art, un site web, ou un cinéma ? Je ne sais pas trop, dans le monde du digital c’est un peu flou !



"Nous sommes une industrie jeune, et nos méthodes peuvent être encore perfectionnées."


On a vu beaucoup de créativité pendant ces 10 dernières années. En ce qui concerne la créativité digitale, elle semble de plus en plus tournée vers l’efficacité. Penses-tu qu’elle a de beaux jours devant elle ?

Je pense que les équipes de création digitale sont dans une recherche constante, pour s’assurer à la fois que leurs efforts ne soient pas gaspillés sur une mauvaise idée, et que leurs procédés ne créent pas de conflits entre les différentes étapes. C’est très compliqué avec l’interactif, à cause de la complexité introduite par le code. Et ça créé des insécurités en termes de procédés - il n’y a simplement pas de chemin très évident à suivre.

Nous sommes une industrie jeune, et nos méthodes peuvent être encore perfectionnées. Je ne pense pas que tout se rapporte à l’efficacité, cela dit. Mais il est vrai que le cinéma (par exemple) a énormément d’avance, et les gens qui font des films bénéficient de 100 ans d’apprentissage et d’erreurs, chacune minutieusement notée et comprise. J’adore regarder des documentaires “dans les coulisses” de films tels que Apocalypse Now, Alien, etc. On a tellement à apprendre de ces films, nous les gens travaillant dans le digital !


Qu’est-ce que la VR apporte de spécial à l’expérience de l’utilisateur ?

La VR est une technologie unique parce qu’elle peut être employée de très nombreuses façons, et dans de nombreuses industries. Ce n’est pas qu’un outil de divertissement - elle apporte quelque chose de complètement nouveau à l’expérience de l’utilisateur, mais quelque chose qui est ancré dans les industries que l’on connaît (cinéma et jeux).


Pour toi, qu’est-ce que l’interactivité dans la VR ?

Comme toutes les interactivités, si vous pouvez changer l’histoire ne serait-ce qu’un petit peu, et bien, techniquement, c’est interactif. On joue vraiment avec le dosage, là, on peut rendre une histoire seulement “un petit peu interactive” ou la rendre “très interactive”, mais l’histoire est essentiellement la même. Ce qui change, c’est la façon dont on l’expérimente.


Il y a beaucoup de fantasmes liés à la VR. Penses-tu qu’elle sera un moyen d’échapper à la “vraie vie” ?

Oui, sans aucun doute, mais de la même façon qu’un bouquin génial ou qu’une bonne série sur netflix. La VR est plus visuelle, parce que c’est la seule chose que vous voyez, mais je pense que la vision dystopique d’êtres humains enfermés dans des pièces sales, accrocs à leur machine et ne vivant jamais dans le monde réel - je pense qu’elle est exagérée.


Penses-tu qu’elle puisse créer une dépendance ?

Certainement - j’ai été accroc aux jeux et je suis sûr à 100% que je serai accroc aux expériences en VR. Mais les expériences en elles-mêmes doivent être excellentes, elles doivent marcher parfaitement, je ne suis pas accroc à tous les jeux - seulement à ceux qui sont parfaits pour moi, pour le type de personne que je suis.


Est-ce plus intéressant de travailler sur la réalité dans la VR ou sur des sujets abstraits ?

Je travaille actuellement sur trois projets en VR, et chacun de ces projets a un monde visuel qui imite la réalité. Donc je pense que je préfère ça, dans tout ce sur quoi j’ai travaillé, j’ai toujours été intéressé par le fait de présenter la réalité d’une manière qui serait impossible dans le monde réel. Je veux surprendre le spectateur avec quelque chose de familier.


Qu’est-ce que tu penses du WebGL ? Ça pourrait devenir le nouveau “Flash” d’après toi ?

Le WebGL est déjà le nouveau Flash, mais contrairement à avant, on peut maintenant faire la même chose de différentes façons. Je pense qu’on peut faire beaucoup de choses que Flash faisait en utilisant seulement du CSS3, par exemple. Ou on peut utiliser Unity 3D, et ensuite exporter en utilisant un support WebGL. On peut vraiment arriver au même résultat par de nombreux moyens. Le monde d’aujourd’hui est bien plus technique, et il est bien plus dur d’être créatif.


"Le Web-VR va devenir une norme sous peu."


Est-ce que le Web-VR va devenir une norme ?

Oui, ça va devenir une norme sous peu. Mais ça ne va pas remplacer les autres normes qui existent déjà, cela va juste diversifier le marché.


Est-ce qu’il y a une technologie nouvelle qui t'intéresse particulièrement ?

HoloLens, ou les casques à réalité mixte en général, je pense que ça va changer le monde, bien plus que les casques VR. C’est quelque chose qui m’intéresse énormément, et la possibilité d’appliquer ça à différents aspects de votre vie est époustouflant.


On peut dire que le but principal d’un site est d'être fonctionnel.

Beaucoup d’aspects de l’interaction fonctionnelle viennent du divertissement. Et vice versa. Je pense que ces deux mondes se nourrissent l’un de l’autre. Et parfois, faire quelque chose parce que c’est “cool” peut avoir des résultats surprenants, et peut inspirer des gens à faire des choses inattendues.
Mais l’interaction qui tient un rôle à la fois fonctionnel et de divertissement, je pense que c’est le meilleur genre d’interaction.


Penses-tu qu’un site web peut toucher aux émotions ?

Sans aucun doute - mais il faut bien comprendre quelque chose : l’interaction ne rendra pas votre histoire plus riche en émotions. L’histoire évoque des émotions à partir d’un script de qualité, d’une bonne composition musicale, du montage, et bien évidemment, du jeu des acteurs. L’interactivité en elle-même ne générera pas d’émotion sans ces éléments.



Peux-tu nommer un site qui t'évoque ça ?

Love:DIstance est une de mes campagnes de pub préférées, et elle a un impact émotionnel énorme. Encore plus lorsque le projet originel était encore en ligne.

http://sagami.nongrid.jp/award/video/cmen.html

Je pense aussi que Terre Des Hommes est une expérience VR qui a de l’impact, c’est un sujet sérieux et il est traité d’une façon très inhabituelle, mais le résultat est un film auquel on peut s’identifier, mais qu’on peut aussi explorer.

https://www.youtube.com/watch?v=WjNbfhE4onA


Quelqu’un en particulier dans le monde du digital, ou un artiste, qui t'inspire ?

Je garde un oeil sur pas mal de jeunes artistes et créateurs - et je suis leur évolution de près. J’aime particulièrement les dernières oeuvres de Marcin Ignac.

http://marcinignac.com/experiments


Tu as de nouveaux projets qui vont sortir ? Sur quel genre d’expérimentations travailles-tu ?

Je travaille sur une pub en VR, un film en VR, et un jeu en VR. C’est assez dingue, et c’est beaucoup de travail en même temps. Ça m’est arrivé un peu par accident d’avoir trois projets simultanés. Le premier des trois sortira dans un mois, à peu près, alors ouvrez l’oeil.
logo ultranoir
logo ultranoir